La Pastorale

Le projet pastoral s’inscrit dans le projet d’établissement.

Pour quoi faire ?

    • créer dans la Communauté éducative une atmosphère de liberté et d’ouverture de cœur, de respect des personnes et d’amour des autres,
    • favoriser l’épanouissement de la personnalité et la valorisation des jeunes en participant à l’éveil spirituel ou à l’approfondissement de leur foi en Jésus-Christ, en les accompagnant dans les événements de leur vie, en les aidant à créer des liens et à développer leur sens du discernement et leur capacité à faire des choix libres et réfléchis,
    • permettre un questionnement mutuel et un dialogue incessant entre Culture et Foi.

Projet pastoral imageQuels objectifs

      • faire des propositions qui respectent la diversité des jeunes et la démarche de chacun,
      • favoriser l’intégration des jeunes dans les différents mouvements d’Église, l’établissement s’insérant dans la vie du Diocèse.

 



Quels moyens ?

      • Un chef d’établissement qui reçoit une lettre de mission de l’Évêque : il partage cette charge avec l’animatrice en pastorale ;
      • Un conseil pastoral : composé du chef d’établissement, de membres de droits et de personnes nommées par le chef d’établissement. Il porte son attention sur l’harmonisation des actions pastorales menées auprès des élèves et sur la cohérence entre le vécu de l’établissement et son projet éducatif.
      • Un prêtre référent et des animateurs bénévoles (parents d’élèves, anciens élèves, enseignants, personnels, …) qui participent à l’animation de ces temps.

L’établissement organise régulièrement la formation des animateurs et met à leur disposition les ressources documentaires du Centre de Documentation.

Le service de la communication est informé des activités de la Pastorale et les diffuse.

Une fois par an, un compte-rendu des activités de la Pastorale est soumis au Conseil d’Établissement.

Des propositions pour tous les jeunes
Les activités prévues pour l’ensemble des élèves d’une classe, sur le temps scolaire, doivent être suivies par tous, ce qui implique une diversité de propositions pour respecter les opinions de chacun.
Des propositions, le plus souvent hors temps scolaire, sont laissées aux choix des jeunes : temps forts, préparation aux sacrements, messes, activités diocésaines, actions humanitaires, etc …

taize

 

Comme le Christ en Matthieu 5, 13, osons dire aux jeunes :
« Vous êtes le sel de la terre, la lumière du monde »